• Ann-Sophie

Avoir un bébé avec un conjoint aux horaires atypiques: je vous donne des trucs.


Quand j'étais enceinte de Louanne, je me disais que tout allait se passer comme un charme à la maison quand le chum allait recommencer à travailler (à go vous pouvez rire). Je peux vous dire que je suis redescendue de mon nuage assez vite merci!


Le chum, AKA Raph, a des horaires atypiques, dans des 3 ou 2 jours consécutifs, il fait des 7 à 19hrs ou encore des 19h à 7h (RIP MOI).


La nuit, vous allez vous dire: y'a rien là, ton bébé dort et toi aussi. Pensez-vous vraiment que ma belle Louanne a dormi d'une claque des 12 heures d'affilés? Cela va me faire un plaisir de vous en jaser dans un autre article. Dites-vous que quand le chum part travailler, c'est à 18hrs. Il reste alors le bain à donner, le lait à donner et que la progéniture aille au dodo. Pis la nuit, je gère seule les éveils de: dents, anxiété de séparation, je trouve plus ma suce et où est monsieur minou (AKA son toutou pref). Une fois que j'ai géré tout ça, ouais ça va et c'est même mes chiffres préférés lorsqu'il est de nuit. Le soir devient alors mon moment à moi. Par la suite, je dois goaler le levé seule: le lait, on déjeune et on joue. Oui, c'est le rôle d'une maman. Oui je dois combler tous les besoins de la fille et le faire coûte que coûte. Mais de penser que quelqu'un peut être là et vous soutenir, fait en sorte qu'on trouve peut-être cela plus dur.


Le jour, opelaille, on y est! Je gère TOUT. C'est simple. Je gère aussi le beau toutou que vous voyez sur la photo. Quand elle ne veut pas dormir ou qu'elle combat le sommeil de ses sieste, je goal toute seule (j'tentends des gens me dire ''elle veut juste pas dormir laisse-là faire. On s'en reparle!) Des fois, j'en viens à bout de ma patience, je deviens dépassée et l'anxiété est présente comme jamais. Je jongle entre le rôle d'éducatrice à l'enfance, cuisinière en chef pour l'impératrice Loulou et conductrice en chef du carrosse de sa majesté. Alors, un jour, bien à bout de tout ça, je me suis dit que je devais me trouver des moyens. J'en suis venue à la conclusion que: l'organisation et l'horaire seraient la clé pour en venir à bout.


Voici alors mes trucs que je me suis trouvés:


  1. Prévoir à l'avance les repas: quand je suis seule, je ne cuisine pas pour Louanne. Tout est fait d'avance. Je suis en mode décongélation de repas pendant que le chum travaille. On sauve du temps et on profite davantage des moments mère/fille;

  2. Avoir un horaire et routine FLEXIBLES. Ça me permet à moi et à ma Loulou de savoir ce qui s'en vient et ce, peu importe ce qu'on fait et où on est. Ensuite, tout devient plus facile pour tout le monde car mon bébé peut anticiper ce qui s'en vient.

  3. Je lâche prise! Le ménage ne sera peut-être pas ''on point'' quand le chum reviendra de travail. Des fois, ça ne me tente pas de profiter de mon temps de sieste à Louanne pour faire du ménage. Je veux aussi penser à moi.

Donc, c'est ça mes trucs. J'espère seulement pouvoir aider des moms ou les dads vivant la même situation. Durant le moment où j'ai écris ces lignes, je n'ai que pensé aux mères et pères mono-parentales qui sont seules. Je souhaite de tout cœur que ces idées puissent vous aider. J'espère aussi que quelqu'un peut venir vous épauler de temps en temps avec les enfants. Vous avez tout mon respect, je vous lève mon chapeau et je pense fort à vous. XX


La photo a été prise par Johannie Tremblay, photographe.

Cliquez ici pour visiter sa page Instagram.

Ou ici pour vous rendre sur sa page Facebook.



49 vues0 commentaire
  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire

© 2020 par Talons hauts et bassinette. Réalisé avec Wix.com

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire