• Ann-Sophie

Conciliation famille-étude

Hé oui, je vous parle de conciliation famille-étude et non de conciliation travail-famille. Pourquoi? Actuellement, je suis toujours en congé maternité mais je continue ma scolarité à temps plein (oui oui, à temps plein). Heureusement, cela se passe de chez moi. Dès septembre, je vous ferai un tome 2 de cet article AKA Conciliation travail-famille-études. J'imagine très bien des gens me dire: ''ben oui, mais justement, tu es de chez toi, y'a rien là'' HAHA. Et moi de dire à ces mots: as-tu déjà essayé de composer un mémoire de maîtrise avec un bébé? Je t'explique: c'est comme si d'un bras, tu devais tout composer ton mémoire et de l'autre du devais coller, jouer, nourir et bref, t'occuper de ton bébé. Impossible. Là vous me dites ''ben, fais-le pendant qu'elle dort?'' Oui!!! Bonne idée, Mais que me suggères-tu lorsqu'elle décide de skipper ses siestes?


Sans entrer dans les détails, je suis étudiante à L'UQAC à la maîtrise en travail social. J'aurais pu prendre une pause d'une ou deux sessions pendant mon congé maternité et recommencer plus tard. Je ne l'ai pas fait car clairement, ce sera impossible de me recrinquer à recommencer le tout. Enceinte, j'ai tenté de clancher le plus possible ma rédaction. Au point où je composais encore mon projet de mémoire lorsque mes contractions avaient débuté.


Mes trucs pour y arriver?

Au début, je vivais des frustrations sur mes délais que je n'atteignais pas et pour mes objectifs que je ne respectais pas. J'ai cessé de me faire des attentes irréalistes. Avec un bébé, je n'ai plus ce contrôle alors je dois diminuer mes attentes.


Par la suite, j'ai cessé de me taper sur la tête. Ce que j'ai pu faire maintenant, c'est ce qui n'était pas fait hier. J'ai avancé mon travail, c'est l'important!.


Oui, effectivement, le temps des siestes est le meilleur moment pour m'avancer le plus possible. Le soir? Je n'y pense même pas car je rêve souvent à mon lit et à penser à MOI une fois que ma fille dort.


J'ai une ÉNORME difficulté à laisser ma fille jouer seule. Je travaille fort là-dessus. Depuis peu, je l'accompagne à son tapis de jeu, puis je m'installe avec mon portable question d'écrire quelques phrases et d'avancer le tout.


Il faut que je l'avoue. J'ai un chum en or: il est compréhensif, présent et accommodant en lien avec ma situation de maman-étudiante. Je m'entends parfois avec lui pour passer une petite heure à avancer mes travaux pendant qu'il s'occupe de notre poulette. (Il a aussi le très fort désir que l'école soit bientôt terminée. HAHA).


Alors voilà! Mes conseils sont basics, mais si ceux-ci peuvent en aider quelques unes, j'aurai atteint mon objectif.

55 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire

© 2020 par Talons hauts et bassinette. Réalisé avec Wix.com

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire