• Audrée-Anne

Gestion des émotions chez l'enfant - Petits trucs

Si vous avez un enfant de 2 ans et +, vous devez être légèrement familier avec les mots interventions, comportement et gestion des émotions… Ouf! Vivre avec un enfant qui découvre ses émotions et qui ne sait pas encore comment les gérer, ce n’est pas facile! C’est tout un défi pour tous de rester patient, cohérent et surtout constant dans nos interventions. Parfois, la fatigue, l’humeur ou encore le moment fait en sorte que toutes les belles théories qu’on lit dans nos livres s’envolent et le ton lève quelque peu….Rassurez-vous, c’est normal! On a tous nos seuils de tolérance et nos journées un peu moches aussi!

Ce qui est positif, c’est que certains outils existent afin de faciliter nos interventions et nous permettre d’avoir des résultats satisfaisants pour tous! Je vous présente mes deux outils coup de cœur, que j’aime beaucoup utiliser, autant en classe qu’à la maison avec ma grande.

- Système de renforcement positif

Des enfants, c’est comme des adultes. Lorsqu’ils ont certains comportements ou doivent poser certaines actions, ils aiment obtenir quelque chose en échange. Des mercis, des félicitations, c’est la base. Mais, lorsqu’on utilise également un système avec des récompenses, on augmente la volonté de notre enfant de vouloir exécuter sa tâche ou d’adopter un comportement positif.

Quand je mentionne le mot récompense, je ne pense pas seulement à du matériel, mais bien à un mélange entre des surprises et des privilèges. Pour ma part, j’ai décidé de fonctionner avec un système similaire à celui que j’utilise en classe, soit d’amasser des objets afin de pouvoir choisir des privilèges. Pour ma fille, ce sont des diamants qu’elle accumule, mais il pourrait s’agir de jetons, d’argent monopoly pour vos plus vieux ou bien de n’importe quel autre objet.

Lorsqu’elle fait une bonne action, a un comportement positif, fait une tâche sans qu’on répète plusieurs fois, elle obtient un ou deux diamants. Elle les accumule dans un pot (transparent, pour qu’elle puisse voir l’évolution de sa récolte) et peut éventuellement les échanger contre des récompenses.

Voici une petite liste de récompenses possibles :

  • Boîte à surprises (des surprises qui sont en lien avec l’intérêt de votre enfant : des collants, des bricolages, des autos, des casse-têtes, des livres, des figurines, etc.)

  • Sortie spéciale

  • Moment au parc

  • Dessert spécial ou collation

  • Choisir le souper

  • Soirée cinéma

  • Jeu de société avec mes parents

  • Activité seule avec un des deux parents

  • Bain spécial

L’important, c’est que votre enfant se sente valorisé et qu’il associe le comportement positif qu’il a posé à un moment agréable qui suit. De cette façon, il sera porté à répéter ce même comportement ou cette même action afin de recevoir des félicitations et d’obtenir un privilège.

- La boite des émotions

Chaque jour, nous vivons notre lot d’émotions, que ce soit la joie, la peine ou la colère. Cette dernière est souvent synonyme de moments plus impulsifs pour les enfants, car il est très difficile de contrôler nos colères et d’être capable de se calmer. Souvent, les enfants ressentent soudainement un tourbillon d’émotions et ils ne savent pas comment gérer tout cela. C’est à ce moment que les gestes spontanés ressortiront, comme le fait de crier, taper, lancer des objets ou grogner. Il faut donc apprendre à nos enfants comment se calmer en leur fournissant des outils concrets pour le faire.

C’est là que la boîte des émotions entre en jeu. À la maison, il s’agit d’une boîte dans laquelle on trouve plusieurs items qui peuvent aider ma fille à se calmer, à s’apaiser et à reprendre le contrôle sur ses émotions.

Voici ce que l’on retrouve dans notre boîte :

  • Un porte-clés avec des pictogrammes d’émotions, pour que l’enfant reconnaisse les émotions qu’il peut vivre et puisse identifier celle qu’il ressent. Nous l’utilisons APRÈS la crise, lors du retour.

  • Une balle molle que l’enfant peut serrer dans ses mains.

  • Un toutou câlins : C’est un toutou qui est strictement réservé aux moments de colère. L’enfant peut lui faire un câlin, lui parler. À la maison, nous utilisons le toutou de la compagnie Les monstres à câlins. Il a de grands bras pour réconforter, une poche dans laquelle on peut mettre notre colère pour qu’elle s’envole ou encore des bisous pour nous apaiser.

  • Des livres sur les émotions que l’enfant peut feuilleter seul ou pour lire à deux afin de parler de la situation vécue. (J'aime bien les livres Petite colère ou Petit chagrin de Fleurus ou encore les livres Hugo est triste, Béatrice est en colère ou encore Thomas fait une crise des Éditions Alaska)

  • Un sablier

  • Du sable kinétique pour que l'enfant puisse jouer avec et s'apaiser

  • Une bouteille sensorielle

  • Une couverture

Lors de la conception de votre boîte, je vous suggère de choisir vous-mêmes certains objets qui aideront votre enfant en lui expliquant l’utilité de chacun. Puis, vous pouvez lui demander s’il désire compléter la boîte en ajoutant un autre élément, un autre accessoire qui l’aiderait à se calmer, qui le réconforte. De cette façon, l’enfant a l’impression de participer au projet et sera plus enclin à utiliser la boîte.

Petit mode d’emploi!

Lors des premières colères ou peines, dirigez votre enfant vers la boîte, que vous aurez placé dans un endroit retiré et calme. Laissez-le choisir son moyen de se calmer et lorsque le sablier est terminé, demandez-lui s’il est prêt à parler. S’il n’est pas calmé, vous pouvez remettre le sablier à nouveau. Une fois qu’il est prêt, vous pouvez montrer le porte-clés des émotions afin d’identifier comment il se sentait et lui demander pourquoi. Il pourra ensuite dire comment il se sent maintenant et ce qu’il a fait pour aller mieux. Ce petit retour lui permettra d’intégrer la routine de la boîte du calme afin qu’il finisse par y aller de lui-même.

Petit truc! Si vous êtes fâchés à un moment, allez utiliser la boîte du calme aussi. L’enfant agit par imitation et vous êtes son premier modèle!

Dernier outil que j’adore!

Les peluches lourdes! Tellement l’outil parfait pour apaiser nos cocos! Les peluches lourdes permettent d’élever le niveau de concentration, d’apaiser l’anxiété, de rassurer ou consoler l’enfant. Avec son compagnon lourd, l’enfant peut davantage prendre conscience de son corps et de ses émotions, ce qui lui apporte une sensation enveloppante de calme. Bref, c’est un outil qu’on utilise beaucoup en classe et qui a fait ses preuves. La compagnie Peluches et compagnie offre de très beaux toutous, qui peuvent avoir ou non un coussin chauffant intégré.

La gestion des émotions est un travail ardu et de longue haleine. Il faut beaucoup de patience, d’empathie et de constance afin que notre enfant développe des petits trucs à mettre dans sa boîte à outils afin de savoir mieux gérer les situations de conflits lorsqu’il est à la maison ou à la garderie/école. Alors, il se peut très bien que ça prenne un moment afin qu'il utilise les outils que vous lui présentez. À force de vivre les petites tempêtes d'émotions, il développera peu à peu les trucs et les adoptera à son rythme!

125 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire

© 2020 par Talons hauts et bassinette. Réalisé avec Wix.com

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire