• Audrée-Anne

L'arrivée d'un nouveau bébé dans la famille...

35 semaines de grossesse. J’ai une grosse bédaine, j’ai chaud (on est en juillet!) et surtout, j’ai des craintes. Pas les mêmes que la première fois, les peurs normales de l’accouchement, de prendre soin d’un nouveau bébé, de ne plus dormir…Non, cette fois, ce sont des craintes en lien avec ma fille, ma vie de famille déjà bien établie. Ma fille et moi, on a toujours eu un lien spécial. Un gros coup de foudre dès la première seconde et une grande histoire d’amour mère-fille ensuite. Tsé, une connexion forte et profonde. J’avais peur qu’elle se sente délaissée, qu’elle pense qu’elle n’ait plus sa place dans mon cœur comme avant. J’avais aussi peur que notre lien se brise, qu’il soit différent, moins important. Donc, comme toute bonne maman qui ne dort plus la nuit parce qu’elle stresse, j’ai fouillé sur internet et j’ai lu sur le sujet sur pleins de sites différents. Après, je me suis mise à réfléchir à différentes façons d’intégrer son petit frère dans sa vie, sans trop la brusquer et surtout pour lui permettre de vivre la transition de façon positive. Parce que s’il y a une chose que je ne voulais pas qui se passe, c’est qu’elle développe du ressentiment pour son frère.

Aujourd’hui, avec le recul, je suis très satisfaite de la façon dont l’arrivée de mon petit homme s’est déroulée. Je vous partage donc mes petits trucs pour favoriser la transition et l’apprentissage du rôle de grand frère ou grande sœur!

1. Parler du changement qui s’en vient, mais pas trop.

C’est comme dans n’importe quoi, préparer un enfant pour une nouvelle situation, c’est important, mais il ne faut pas exagérer et en parler tous les jours. On a tendance en tant qu’adultes à souvent être plus stressé que nos enfants sur des changements et y penser trop. Les enfants vivent dans le présent, il ne faut pas trop leur mettre de pression sur le futur!

2. Prendre un moment seul avec votre enfant à votre retour

Lors du retour avec votre bébé, prendre un moment seul avec votre grand, avant de présenter le nouveau venu lui fera plaisir, après votre absence de quelques jours. Ici, le fait d’entrer dans la maison et d’aller parler seule avec ma fille de ce qu’elle avait fait pendant mon absence a beaucoup aidé à adoucir le moment. Elle était ensuite très réceptive à rencontrer son frère!

3. Offrir au grand de faire visiter la maison au nouveau membre de la famille

Une fois que vous avez passé quelques minutes à parler, présentez-lui son petit frère ou sa petite sœur. Demandez-lui s’il veut faire le tour de la maison pour la présenter au nouveau bébé!

4. Impliquer votre grand le plus souvent possible

C’est sûr qu’au début, on se sent débordé et on a plus envie de s’occuper de notre bébé tranquille, mais intégrer notre ainé l’aidera à se sentir valorisé et important dans son nouveau rôle. Une couche à changer? Pourquoi ne pas demander à votre enfant d’apporter une couche neuve ou une lingette! Un bain à donner? Mettre votre grand en charge de la serviette ou de la crème lui fera tellement plaisir!

5. Prévoir des activités avec votre enfant dans l’horaire

Quand on a un nouveau bébé, on est souvent épuisée au début. La fatigue des dernières semaines, l’accouchement, la chute d’hormones… On a juste envie de se coller à l’infini avec notre nouveau-né. J’ai décidé de faire un calendrier et de fixer des moments sorties ou jeux avec ma grande durant le congé de paternité de mon conjoint. Étant donné que je n’allaite pas, j’ai profité de cela pour faire des sorties extérieures avec ma fille et elle en était très heureuse. Mais, il peut s’agir d’un petit moment jeu de société, d’une marche, d’une histoire! Juste de prévoir un temps pour que papa s’occupe de bébé afin de profiter pleinement de votre enfant vous fera le plus grand bien, à tous les deux!

6. L’imitation chez les enfants

Étant donné que nos minis imitent souvent tous nos faits et gestes, j’avais décidé de préparer à ma fille un petit kit pour s’occuper d’un bébé… une poupée, un coussin d’allaitement, des couches, un porte-bébé ; il suffit de prendre des accessoires et les laisser à disposition de votre enfant! Ma fille a adoré donner à boire en même temps que moi à sa poupée!

7. Prévoir un petit cadeau

Devenir l’ainé d’une famille, c’est un événement en soi… alors, offrir un cadeau à son enfant pour souligner le tout peut aider à rendre le moment encore plus positif! Il existe pleins de livres pour enfants sur l’arrivée d’un bébé dans la famille..ou peut-être un nouveau jeu pour vos moments mère-enfant?

Dernier petit conseil…les premiers temps sont remplis de beaux et moins beaux moments. Arrêtez de culpabiliser, vous faites de votre mieux et il est normal que tout ne soit pas parfait tout de suite!

13 vues0 commentaire
  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire

© 2020 par Talons hauts et bassinette. Réalisé avec Wix.com

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire