La maternité


Depuis que tu es née, je sais maintenant ce que c’est être inquiète 24/7. C’est plus fort que nous, en tant que parent. C’est normal, c’est ça être une maman.

À tes premiers vaccins, je pense que j’ai pleuré autant que toi. À ta première prise de sang, papa me consolait. Quand nous t’avons coupé un ongle un peu trop court, j’ai pleuré avec toi…

Ben oui tu oublies rapidement, mais maman se rappelle bien de tes petits cris stridents de douleur.

On va se le dire, je suis mieux de m’y faire, car c’est un contrat pour la vie que j’ai signé.

Évidemment, je ne savais pas réellement dans quoi j’allais m’embarqué, mais oh que je suis ravie de voir où tu peux m’amener… Mon bébé, je suis prête.

Tu as des parents qui t’aiment gros comme tout. Sache, ma fille, nous serons toujours là pour toi.

La maternité c’est un éternel apprentissage. C’est une histoire sans fin. Ça regorge de hauts et de bas. C’est être exténuée à 2h du matin, car ça fait 3 heures que tu pleures et c’est tout oublié quand tu me souris au travers tes larmes. C’est avoir les mamelons en feu, car la prise au sein n’est pas excellente, mais continuer, car mon Dieu que j’aime ça te voir boire mon lait. C’est danser autours de l’îlot de la cuisine afin d’apaiser tes maux de ventre. C’est avoir passé 1 semaine sans se laver les cheveux, car à quoi bon? Je finis toujours avec du régurgit dedans à la fin de la journée!

La maternité c’est beau, c’est challengeant. C’est la vie que j’ai choisie.

Jessica Lemelin

Amoureuse, maman et femme

55 vues
  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire

© 2020 par Talons hauts et bassinette. Réalisé avec Wix.com

  • Icône Facebook noire
  • Icône Instagram noire